Obtenez plus d'informations sur :

Air New Zealand n'accepte pas le transport de passagers voyageant vers ou via les États-Unis qui ne sont pas en possession d'un passeport adéquat et d'un visa valide là où il est requis.

Programme américain d'exemption de visa

Conformément au programme d'exemption de visa, les citoyens des pays admissibles peuvent voyager aux États-Unis pour tourisme ou affaires sans visa d'entrée pour une période allant jusqu'à 90 jours. Conformément au programme d'exemption de visa, vous ne pouvez ni étudier, ni travailler, ni prolonger votre séjour au-delà de 90 jours. Un billet aller ou aller/retour doit être présenté. Toutefois, la destination finale ne peut être ni le Canada, ni le Mexique, ni les Caraïbes (à moins que vous ne soyez résident de ce pays). Chaque voyageur (y compris les enfants) doit être en possession d'un passeport individuel valable respectant les contraintes suivantes :

  • si le passeport a été émis avant le 26 octobre 2005, il doit pouvoir être lu par une machine
  • si le passeport a été émis entre le 26 octobre 2005 et le 25 octobre 2006, le passeport doit pouvoir être lu par une machine et doit posséder une photo numérique
  • si le passeport est émis le ou après le 26 octobre 2006, le passeport doit être biométrique (passeport électronique)

Mon passeport est-il lisible par machine ?

Un passeport lisible par machine comprend des données biographiques répondant aux spécifications internationales sur la page avec la photo. Pour savoir si un passeport est lisible par machine, vérifiez qu'il y a bien deux lignes d'impression machine sous la photo du titulaire, comme dans l'exemple ci-dessous.

Example of Machine Readable Passport.

Mon passeport comporte-t-il une photographie numérique ?

Les photographies numériques sont scannées directement sur la page du passeport. Vous ne constaterez aucune épaisseur comme avec une photo traditionnelle collée ou laminée.

Qu'est-ce qu'un passeport biométrique ou e-passeport ?

Un passeport biométrique contient une puce intégrée capable de stocker des informations numériques. Les standards internationaux imposent que la photo du détenteur du passeport, ainsi que les mêmes informations que sur la page de la photo, se trouvent aussi sur cette puce. Certains pays exigent d'autres identifiants biométriques comme des empreintes digitales ou de l'iris sur la puce.

Mon passeport est-il biométrique ?Biometric Passport.

Le symbole suivant apparaît sur la couverture et sur la page de la photo de chaque passeport biométrique. L'emplacement de la puce à l'intérieur du passeport peut varier d'un pays à l'autre.

Que se passera-t-il si mon passeport ne répond pas aux critères du Programme américain d'exemption de visa ?

Vous pouvez soit demander un visa américain, soit un nouveau passeport biométrique. Un nouveau passeport biométrique vous évitera les frais d'un nouveau visa à chaque fois que vous vous rendez aux États-Unis, et représente souvent l'option la plus économique.

Si vous demandez un nouveau passeport à votre gouvernement national depuis un endroit à l'étranger, vérifiez si les passeports biométriques peuvent être produits là où vous vous trouvez. Dans certains cas, ces derniers ne peuvent être émis que par le bureau principal du pays dont vous provenez.

Pays concernés par le Programme d'exemption de visa

Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, République tchèque*, Danemark, Estonie*, Finlande, France, Allemagne, Hongrie*, Islande, Irlande, Italie, Japon, Lettonie*, Liechtenstein, Lituanie*, Luxembourg, Malte*, Monaco, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Portugal, République de Corée*, Saint-Marin, Singapour, République slovaque*, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse et Royaume-Uni (passeports marqués « citoyen britannique » uniquement)

Cette liste a été mise à jour le 12 janvier 2009. Consultez les dernières informations du Département d'État des États-Unis.

* Les citoyens de ces pays, voyageant avec le programme d'exemption de visa et n'étant pas en possession d'un passeport électronique ou d'une autorisation ESTA passeront à la douane secondaire à leur arrivée, où ils obtiendront une dispense pour l'entrée valable 90 jours, uniquement s'ils sont considérés comme admissibles. Le tarif normal pour une telle dispense est de 545 dollars américains. Cependant, les autorités de l'aéroport concernées, aux États-Unis, peuvent renoncer à son paiement dans certaines circonstances. Air New Zealand recommande fortement aux ressortissants de ces pays d'obtenir un passeport électronique ainsi qu'une autorisation de l'Association européenne du transport et convoyage de valeurs avant de se rendre aux États-Unis.

Changements importants apportés au Programme d’exemption de visa en 2009

Il est dorénavant obligatoire pour les passagers voyageant vers ou via les États-Unis, conformément au programme d'exemption de visa, de faire une demande pour obtenir une autorisation ESTA (Electronic System for Travel Authorisation) au plus tard 72 heures avant le départ. Ce formulaire en ligne peut remplacer le formulaire de dispense de carte verte (I-94W), actuellement complété lors des vols à destination des États-Unis.

Les voyageurs doivent se rendre sur le site Web du département de la Sécurité intérieure des États-Unis et fournir les informations demandées. Dans la plupart des cas, une réponse indiquant si le voyage aux États-Unis a été autorisé sera envoyée dans les secondes qui suivent. Si la demande est refusée, un visa peut être demandé via l'ambassade américaine. Dans certains cas, l'autorisation peut mettre jusqu'à 72 heures pour parvenir à certains passagers.

Jusqu'à ce que les États-Unis retirent le formulaire I-94W, il restera obligatoire de le compléter à bord de l'avion.

Une autorisation de voyage approuvée est valable pour une période de deux ans, pour plusieurs entrées aux États-Unis. Un nouveau formulaire devra être rempli si un nouveau passeport est obtenu pendant cette période de deux ans, ou si l'une des réponses est modifiée pour les questions OUI/NON du formulaire de l'Association européenne du transport et convoyage de valeurs.

Si vous voyagez dans moins de 72 heures, vous pouvez toujours faire une demande d'obtention d'une autorisation ESTA. Cependant, nous vous conseillons de vous rendre sur le site Web du département de la sécurité Intérieure des États-Unis (US Department of Homeland Security) pour obtenir plus d'informations ou de contacter l'ambassade américaine la plus proche de chez vous.

Le formulaire de l'Association européenne du transport et convoyage de valeurs doit être complété par tous les clients, tout comme les données du SIPV (Système d'information préalable sur les voyageurs).

 

Informations requises par les autorités américaines

Lorsque vous voyagez aux États-Unis (ou si vous y passez plus de 8 heures en transit vers un autre pays), en plus de votre passeport, vous devez également donner l'adresse de votre résidence permanente et de la rue où vous séjournerez aux États-Unis (y compris l'état et le code postal). Cette adresse doit être la même que celle que vous inscrirez sur votre formulaire d'arrivée aux États-Unis.

Ces informations sont requises pour embarquer et peuvent être fournies au moment de votre réservation, à tout moment après cela, ou au plus tard lors de votre enregistrement.

Les citoyens américains ne doivent pas indiquer d'adresse américaine. Les résidents permanents non citoyens américains doivent fournir leur numéro de carte verte à la place de leur adresse aux États-Unis. Vous gagnerez du temps à l'enregistrement en imprimant et en complétant ce formulaire au format PDF avant d'arriver à l'aéroport.

Formulaire d'adresse aux États-Unis obligatoire Taille du fichier

 

Procédure US-VISIT

US-VISIT est un système d'entrée électronique destiné à vérifier l'identité des visiteurs arrivant aux États-Unis, et qui permet de confirmer la conformité avec les politiques de visa et d'immigration. Les visiteurs âgés de 14 à 79 ans sont sujets à US-VISIT, y compris les voyageurs en transit vers ou depuis Londres sur les vols NZ2 ou NZ1. Les visiteurs entrant ou en transit aux États-Unis sous le Programme d'exemption de visa doivent également passer par US-VISIT.

Exemptions US-VISIT

Les citoyens américains ou canadiens sont exemptés du processus US-VISIT. Certains visiteurs disposant d'un visa de classe A, G ou OTAN en sont également exemptés.

Arrivée aux États-Unis par la procédure US-VISIT

Des modifications progressives apportées au département de la sécurité Intérieure des États-Unis (US Department of Homeland Security, DHS) exigent que les agents du passage des douanes aux États-Unis prennent 10 empreintes digitales et une photo numérique. Ces modifications font dorénavant partie des formalités d'entrée normales. Ces données seront utilisées pour vérifier votre identité et seront comparées aux listes de surveillance. Le processus US-VISIT aura lieu à chaque fois que vous entrerez aux États-Unis.

Cette modification augmente la sécurité et simplifie le processus de validation du voyage en établissant et en vérifiant avec plus de précision l'identité des voyageurs.

Les aéroports américains suivants collectent actuellement davantage d'empreintes digitales auprès des visiteurs internationaux dans le cadre de leur processus d'entrée aux États-Unis : L'aéroport international de Washington Dulles, l'aéroport international d'Atlanta Hartsfield-Jackson, l'aéroport international de Boston Logan, l'aéroport international de Chicago O'Hare et l'aéroport intercontinental George Bush Houston.

Les autres points d'entrée (aériens, maritimes et terrestres) collectent maintenant 10 empreintes digitales. Les points d'entrée commençant prochainement à prendre 10 empreintes sont : L'aéroport international de San Francisco, l'aéroport international de Miami, l'aéroport de Detroit Metropolitan Wayne County, l'aéroport international d'Orlando et l'aéroport international John F. Kennedy de New York.

Plus d'informations sur la procédure US-VISIT sont disponibles à l'ambassade des États-Unis la plus proche, ainsi que sur le site http://www.dhs.gov/files/programs/usv.shtm.

Formalités concernant la sécurité des bagages

Lorsque vous transitez par les États-Unis, l'Administration pour la sécurité des transports (TSA) a le droit de briser les cadenas des bagages présents dans la soute de l'avion sans engager la responsabilité de la compagnie en cas de fouille de vos bagages. Pour cette raison, nous vous conseillons de ne pas verrouiller vos bagages ou d'utiliser un cadenas homologué par la TSA lorsque vous transitez par les États-Unis.

Consultez le site www.tsa.gov/traveler-information/baggage-locks 

Pour plus d'informations sur les procédures de la TSA, rendez-vous sur le site www.tsa.gov

 

Quitter les États-Unis

Les autorités américaines doivent récupérer le formulaire d'immigration I-94W (vert) ou I-94 (blanc) afin de confirmer votre départ des États-Unis. Si vous avez quitté les États-Unis et que vous êtes toujours en possession du formulaire (joint au passeport), c'est que votre départ n'a pas été enregistré correctement. Vous risquez de rencontrer des problèmes lors de votre prochaine visite aux États-Unis. Nous vous recommandons d'effectuer toutes les procédures nécessaires afin de régulariser votre départ.

Que se passera-t-il si mon dossier n'est pas rectifié ?

La prochaine fois que vous voyagerez vers ou via les États-Unis, votre entrée risque d'être compromise. Si vous voyagez en compagnie d'un visa pour les États-Unis, il risque d'être annulé. Si vous voyagez dans le cadre du Programme d'exemption de visa, vous risquez de ne plus bénéficier de l'entrée libre sans visa, et vous devrez peut-être obtenir un visa pour toute visite ultérieure. Dans les deux cas, il est plus que probable que l'entrée vous sera refusée et que vous soyez renvoyé par le premier avion disponible.

Comment puis-je faire rectifier mon dossier ?

Rédigez une lettre d'explication au service des douanes et de protection des frontières américain en joignez-y la partie du formulaire d'immigration que vous avez laissée dans votre passeport ainsi que des preuves supplémentaires, telles que :

  • La carte d'embarquement originale utilisée pour partir des États-Unis.
  • Des photocopies de timbres dans votre passeport indiquant votre entrée dans un autre pays après votre départ des États-Unis. Toutes les pages de votre passeport non entièrement vierges doivent être photocopiées, ainsi que la page contenant votre photo.
  • Des fiches de paye datées de votre employeur indiquant votre présence dans un autre pays après votre départ des États-Unis.
  • Des dossiers scolaires indiquant votre présence dans une institution scolaire hors des États-Unis.
  • Des facturettes datées et comprenant votre nom pour les achats effectués après votre départ des États-Unis (vous pouvez biffer le numéro de votre carte de crédit).

Si vous envoyez un document original, veillez à en conserver vous-même une copie car le service des douanes et de protection des frontières ne vous renverra aucun document.

À qui l'envoyer ?

ACS Inc.
1084 South Laurel Road
Londres, KY 40744
États-Unis

Veuillez noter qu'il s'agit de l'unique adresse à utiliser. N'envoyez pas votre lettre à une quelconque ambassade ou consulat américain ou à un autre bureau de douanes et de protection des frontières sur le territoire américain. C'est uniquement à cette adresse que votre dossier de départ pourra être rectifié.