À l’occasion du tournage de la dernière vidéo de sécurité à bord dans de légendaires spots de surf à travers trois pays, Air New Zealand a fait appel à certains des plus grands surfeurs de tous les temps.

Surfing Safari réunit ainsi le champion du monde 2014, le brésilien Gabriel Medina, l’australien triple champion du monde Mick Fanning, la légende américaine du big wave riding, Laird Hamilton, les surfeuses américaines non moins connues Alana Blanchard et Anastasia Ashley, ainsi que certains des plus grands talents du surf d’Asie et de Nouvelle-Zélande.

Les destinations choisies pour notre vidéo de sécurité

La vidéo de sécurité a été tournée à Malibu aux États-Unis, sur la Gold Coast en Australie et à Raglan et Piha en Nouvelle-Zélande, trois des plus belles destinations emblématiques de surf au monde.

Surfing Safari Map

Biographies des surfers

Alana Blanchard (États-Unis)

Surfeuse professionnelle et mannequin américaine, Alana a remporté le World Championship Tour Qualifier à trois reprises.

Née dans l’archipel d’Hawaï, elle a toujours vécu à Kauai. Si elle a participé à de multiples compétitions à travers le monde, son spot préféré reste Hanalei.

Hors de l’eau, Alana a récemment ouvert une agence de mode pour surfers et surfeuses. Elle a également joué dans sa propre série, « Surfer Girl », qui illustre sa vie à Kauai et ses alentours.

Anastasia Ashley (États-Unis)

Surfeuse et mannequin américaine pour Sports Illustrated, Anastasia a grandi entre la Caroline du Sud et Oahu, à Hawaï. Elle commence le surf dès l’âge de six ans et remporte son premier titre à 16 ans avant de passer professionnelle.

Le talent d’Anastasia en tant que surfeuse et porte-parole la propulse rapidement à la une des médias. Très présente sur le petit écran, elle fait également la une de nombreux magazines tels que Shape, Self, Huffington Post, GQ et l’édition 2014 du numéro spécial maillots de bain de Sports Illustrated.

Gabriel Medina (Brésil)

À seulement 21 ans, Gabriel est le plus jeune surfeur à entrer en lice sur le circuit professionnel mondial, avec deux victoires à son actif : en 2013 pour les Championnats du monde junior et le Championnat du monde Homme en 2014.

Gabriel est devenu l’un des sportifs les plus remarquables de l’histoire du Brésil, et le Time Magazine l’a récemment classé parmi les 100 personnes les plus influentes du monde.

Laird Hamilton (États-Unis)

Surfeur de grosses vagues américain, Laird Hamilton est un génie des sports de glisse considéré comme la principale influence derrière de multiples innovations dans le monde du surf telles que les planches de surf tracté, le stand-up paddle, ou encore le foilboard.

Au-delà du surf, Laird est également respecté pour ses conseils en fitness et en alimentation. Son livre, FORCE OF NATURE: Mind, Body, Soul, et, bien sûr, Surfer (2008), a été classé parmi les bestsellers du New York Times, et il participe à la rédaction du magazine masculin populaire Men’s Journal. Laird offre également aux athlètes professionnels une formation et des conseils dans ce domaine.

Masatoshi Ohno (Japon)

Masatoshi est né à Shizuoka en 1981. Il commence le surf dès son plus jeune âge aux côtés de son frère jumeau. Il devient surfeur professionnel à l’âge de 15 ans et remporte le Championnat japonais en 2004 et en 2005.

Masatoshi est aujourd’hui le surfeur professionnel japonais le mieux classé de l’histoire de ce pays, avec un record de cinq victoires consécutives au Japanese Pro Tour.

Mick Fanning (Australie)

Originaire de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, Mick débute sa carrière professionnelle en 2002. Après une brève interruption en 2004 suite à une blessure grave à la cuisse qui devait compromettre ses chances de remonter sur la planche, Mick gravit à nouveau les échelons et remporte l’ASP World Tour à trois reprises en 2007, 2009 et 2013. Ayant récemment égalé le record en remportant un quatrième titre Rip Curl Pro à Bells Beach, la deuxième étape des internationaux, Mick est bien parti pour remporter l’ASP World Tour en 2016.

Maz Quinn (Nouvelle-Zélande)

Originaire de Gisborne et quatre fois champion de Nouvelle-Zélande, Maz Quinn est considéré comme l’un des plus grands surfeurs de Nouvelle-Zélande.

Après avoir remporté les Billabong Pro-Junior Series en 1996, il est le premier néo-zélandais à se qualifier pour le World Tour Chamionship en 2001. Maz est actuellement en tête de la catégorie masculine des New Zealand Pro Series de 2015.

Paige Hareb (Nouvelle-Zélande)

Paige participe aux compétitions de la scène internationale depuis 2008, année où elle devient la première néo-zélandaise à se qualifier pour l’ASP World Tour féminin. Dès ses débuts, elle bat la numéro deux mondiale.

Paige a grandi dans la région de Taranaki, en Nouvelle-Zélande. Son père, surfeur averti, l’entraîne au surf dès son plus jeune âge.

Paige Hareb

Ricardo Christie (Nouvelle-Zélande)

Ce néo-zélandais surnommé Kiwi Ricardo remporte l’Open de Nouvelle-Zélande à tout juste 16 ans. Il est le deuxième néo-zélandais après Maz Quinn (également en vedette dans Safety Safari) à se qualifier pour le World Tour.

Ricardo a récemment battu le numéro un mondial brésilien, Filipe Toledo, lors de la troisième étape de la compétition en Australie-Occidentale.

Richardo Christie

Mr Hollywood

Ce bouledogue aime l’eau depuis toujours. Skateboarder de talent, Mr Hollywood fait ses preuves en skimboarding avant de se tourner vers le surf. Il est le premier à participer à la compétition Hunting Beach Surf Dog. Il est aujourd’hui un habitué des divers événements et compétitions et entrera en lice pour tenter de remporter la compétition canine aux États-Unis cet été.

Mr Hollywood