Entrer en Nouvelle-Zélande

Il se peut que vous ayez besoin d’un visa ou d’une autorisation électronique de voyage pour vous rendre en Nouvelle-Zélande.

Renseignez-vous pour savoir si vous avez besoin d'un visa et faites votre demande en ligne.

Les visiteurs originaires de pays exemptés de visa doivent demander une autorisation électronique de voyage en Nouvelle-Zélande (NZeTA) avant de se rendre dans le pays. Le traitement des demandes peut prendre jusqu’à 72 heures.

  • Pour entrer en Nouvelle-Zélande avec un visa ou une NZeTA, vous aurez besoin d'un billet aller-retour ou d'un billet vers une autre destination où vous êtes autorisé(e) à entrer.
  • Il se peut que vous ayez besoin d'une NZeTA même si vous n'avez pas eu besoin d'un visa ou d'une autre autorisation de voyage pour venir en Nouvelle-Zélande par le passé.
  • La NZeTA permet au service de l’immigration néo-zélandais d'effectuer le contrôle des passagers en amont de leur voyage. Cela signifie que vous ne serez pas autorisé(e) à monter à bord de votre avion sans les documents de voyage valides requis (visa ou NZeTA).
  • Votre NZeTA est valable deux ans, et une fois que vous l'avez, vous pouvez l'utiliser aussi souvent que vous le souhaitez.

Vous voyagez avec un passeport néo-zélandais ou australien ?

  • Vous n'avez pas besoin de visa ou de NZeTA pour entrer en Nouvelle-Zélande lorsque vous voyagez avec votre passeport néo-zélandais ou australien.
  • Les résidents néo-zélandais voyageant avec un passeport étranger nécessiteront un certificat de nationalité néo-zélandaise dans leur passeport étranger.
  • Les résidents permanents en Australie doivent obligatoirement obtenir une NZeTA.

Visiter la Nouvelle-Zélande

La NZeTA n'est disponible que pour ceux qui visitent la Nouvelle-Zélande pour une période maximale de trois mois. Si vous souhaitez rester plus longtemps, vous pouvez demander un visa au service de l’immigration néo-zélandais.

Redevance touristique internationale pour la protection de l’environnement et le financement du tourisme

Le gouvernement néo-zélandais peut également exiger que vous payiez une taxe touristique pour la protection de l’environnement et le financement du tourisme (« International Visitor Conservation and Tourism Levy » ou IVL).

L’IVL coûte 35 NZ$ par personne et doit être payée lors de votre demande de visa ou NZeTA. Vous n’aurez pas à payer l’IVL si vous voyagez avec un passeport néo-zélandais, australien ou des îles du Pacifique (sauf Nouméa et Tahiti).

Visiter un autre pays pendant votre séjour en Nouvelle-Zélande

Vous prévoyez peut-être de visiter un autre pays après votre arrivée en Nouvelle-Zélande, puis d'y retourner. Par exemple, vous pourriez vous rendre aux îles Fidji, puis revenir en Nouvelle-Zélande avant de prendre l'avion pour rentrer chez vous.

Si c'est le cas, veuillez emporter votre dernier billet de sortie lors de votre voyage à l'extérieur de la Nouvelle-Zélande. Vous devrez le montrer avant de prendre votre vol de retour vers la Nouvelle-Zélande.

Correspondance en Nouvelle-Zélande

Si vous avez une correspondance en Nouvelle-Zélande, alors vous ne faites que passer. Vous atterrirez en Nouvelle-Zélande, mais vous serez transféré sur un autre vol international sans quitter l'aéroport.

Si vous venez d'un pays bénéficiant d'une exemption de visa ou d'une exemption de visa de transit, vous aurez besoin d'une NZeTA, même si vous ne séjournez pas en Nouvelle-Zélande.